Blog > Maintien à domicile > Les fauteuils releveurs pour les seniors

Les fauteuils releveurs pour les seniors

Posté le 23 February 2017 dans Maintien à domicile

Les professionnels de santé et les aidants le savent. Plus on prend de l’âge, plus on passe du temps au lit et sur le fauteuil. En tout, on passe deux-tiers de notre existence à dormir ou à rester assis sur le fauteuil quand on franchit le cap des 75 ans.

Malheureusement, on a souvent tendance à négliger ce fait pour la simple raison qu’on le considère plus comme un confort que comme une nécessité médicale. Pourtant, beaucoup d’enjeux sont en lice pour ne citer que l’élimination des douleurs et l’amélioration de la circulation sanguine. Pour cette raison, inclure la question du fauteuil ou du lit dans les mesures de maintien à domicile devient donc primordial.

Comment bien choisir son fauteuil releveur ?

Il n’est pas toujours facile de choisir un fauteuil releveur. Plusieurs critères doivent être pris en compte en fonction des besoins de celui ou celle qui va l’utiliser.

Les options

Les fauteuils releveurs peuvent être dotées de plusieurs options dont :

L’option « releveur seul » : à l’aide d’une simple télécommande, la personne âgée pourra passer de la position assise à la position debout sans effort. L’assise se relèvera doucement et automatiquement. L’avantage avec cette fonction est que ni le dos, ni les articulations ne seront sollicitées.
L’option « confort » : le dossier s’incline pendant la position assise.
L’option « massage » : préférez les modèles proposant des massages par vibration plutôt que les massages par galets qui ont tendance à être douloureux.
L’option « chauffage » : choisissez un modèle avec un chauffage par diodes infrarouges qui procure une chaleur de manière progressive.

Le poids et la taille de la personne âgée

En fonction de la taille et du poids de l’utilisateur, les dimensions de l’assise sont différentes :

Largeur : trois largeurs d’assise sont possibles : étroite (42 à 46 cm), moyenne (48 à 50 cm) et large (52 à 56 cm)
Hauteur (41 à 46 cm) : la hauteur du dossier conditionne la qualité du maintien des cervicales. Certains modèles proposent des hauts de dossier ergonomiques.
Profondeur (45 à 50 cm) : la profondeur joue un rôle important dans le maintien des lombaires. Des coussins de soutien lombaires sont proposés en option par certains fabricants.

Les positions

En général, trois positions sont disponibles à part la position assise : confort (110 à 125°), trois-quarts (130 à 150°) et allongée (155 à 180°).

Pour pouvoir utiliser amplement chaque position, l’emplacement du fauteuil doit être choisi avec minutie. Deux critères entrent en ligne de compte à savoir le degré d’inclinaison maximale du modèle et la technique de déploiement. En général, il faut prévoir un espace de 70 cm derrière le dossier sauf si vous avez opté pour un modèle « dos au mur » où 10 cm sont suffisants à cause de la faible inclinaison de ce type de fauteuil.

La motorisation

Les fauteuils releveurs peuvent être dotés d’un ou de deux moteurs. La différence est que dans le premier, l’assise et le repose-pied se relèvent simultanément. Dans le second, ils se déploient indépendamment.

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.