Blog > Maintien à domicile > Le baluchonnage

Le baluchonnage

Posté le 3 February 2017 dans Maintien à domicile

Tout droit venu du Québec, le baluchonnage est un tout nouveau concept d’accompagnement qui consiste à remplacer de manière temporaire les aidants familiaux vivant avec une personne âgée. Depuis quelques années, ce service se développe petit à petit en France grâce à des associations, des EHPAD ou des collectivités. Tour d’horizon sur ce service.

Qu’est-ce que le baluchonnage ?

Ayant vu le jour au Québec en 1999 à l’initiative de Marie Gendron, infirmière et chercheuse en gérontologie québécoise, le baluchonnage est une solution de répit et d’accompagnement innovante qui est proposée aux familles vivant avec une personne âgée, notamment une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer. Ce nouveau service d’accompagnement permet aux aidants familiaux (parent, conjoint, enfant) de s’accorder une pause et de s’absenter en toute sérénité sans avoir à recourir à un placement en urgence de la personne âgée qui pourrait lui être préjudiciable.

Quels sont les avantages à faire appel à un baluchonneur ?

S’occuper d’une personne âgée ou handicapée est un travail à plein temps qui ne permet pas souvent d’avoir un temps pour soi. Grâce au baluchonnage, les aidants familiaux pourront se libérer de temps en temps de cette charge et s’évader ou souffler … pour éviter l’épuisement.

Le baluchonneur prend en charge la personne aidée à son domicile 24h/24 et 7j/7, le temps que l’aidant familial profite de son répit. Il va se fondre dans les habits de ce dernier, autrement dit il va faire exactement ce que l’aidant a fait pour générer le moins de changements possibles dans la vie quotidienne de la personne âgée malade. Le fait de rester chez elle permet à cette dernière d’être maintenue dans son environnement habituel et de ne pas subir des perturbations. Ceci est primordial dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer.

De son côté, l’aidant pourra partir l’esprit tranquille, car son proche est entre de bonnes mains.

Comment fonctionne ce service ?

Les baluchonneurs sont des professionnels qualifiés (auxiliaire de vie, aide à domicile, aide-soignant, assistant en soins gérontologiques…) qui sont habilités à prendre en charge des personnes âgées ou vulnérables. Ils se relaient, le plus souvent toutes les 8 heures, afin d’assurer une présence 24h/24 auprès de la personne âgée. Une visite préalable est effectuée par le baluchonneur pour connaître les habitudes de vie du sujet à aider, et ce en présence de l’aidant familial. Certains organismes proposent même une cohabitation d’une demi-journée entre le baluchonneur, l’aidant et la personne à aider. A l’issue de cette cohabitation, un planning est établi pour définir la date du début et de la fin du baluchonnage. Un contrat est signé détaillant les conditions de réalisation du service. Pendant la durée de la prestation, un journal d’accompagnement est tenu par l’intervenant pour informer l’aidant de tout ce qui se passe.

Un dispositif encore en expérimentation

Le baluchonnage tente de s’introduire en France depuis quelques années. Quelques obstacles s’opposent cependant à la transposition de ce système dans le pays à savoir l’organisation du travail du baluchonneur. En France, il est encore impossible de travailler plus de 12 heures consécutives. Or, un baluchonneur doit travailler 24h/24. Toutefois, les choses avancent. Le projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement a autorisé ce dispositif et propose de lui offrir un cadre légal dérogatoire. Le baluchonnage est donc en pleine phase d’expérimentation en France pour une période de 5 ans. Ce cadre juridique exceptionnel permet l’intervention d’un baluchonneur au domicile d’une personne à aider jusqu’à 6 jours. Cette période doit être suivie d’un repos compensateur. Le nombre total des jours d’intervention ne doit pas dépasser les 94 jours dans l’année.

Commentaires (0)

Partagez et échangez
de commentaires

Ajouter un commentaire

Donnez votre avis
Veuillez vérifier que tous les champs soient complétés.